FARM RISK MANAGEMENT FOR AFRICA
LA GESTION DU RISQUE AGRICOLE EN AFRIQUE

La Zambie est l’un des trois pays ciblés en Afrique qui bénéficiera directement du projet. Au niveau national, la Zambia National Farmers Union (ZNFU) de la Zambie sera la partenaire d’organisation paysanne qui mènera à la mise en œuvre des plans.

En Zambie, comme dans d’autres pays d’Afrique australe, les grands exploitants agricoles représentent une partie significative de la production agricole, environ 20% de la production de céréales et près de 40% de l’excédent du grain commercialisé. La taille des exploitations pour les petits agriculteurs en Zambie est entre 2 et 5 hectares, mais il y a un nombre croissant de ‘nouveaux agriculteurs’ avec des exploitations agricoles allant de 2 et 5 hectares. Ainsi, les agriculteurs en Zambie font face à une concurrence importante.

Plus de 95% des ménages agricoles des petits exploitants en Zambie sont engagés dans la production agricole, tandis que seulement 29% entreprend l’élevage du bétail.

La WRS en Zambie reste sous-utilisée en raison de l’incertitude concernant l’applicabilité des droits des titulaires des reçus et le cadre réglementaire pour le système, bien qu’il a été piloté avec succès pour les céréales en 2003-05.

L’extension de l’accès à la mise en place récente de la Zambia Agricultural Commodity Exchange (ZAMACE) est une priorité pour les parties prenantes Zambiennes. Actuellement, la plupart des échanges sur ZAMACE continue à se limiter à son utilisation pour faciliter l’aide de l’approvisionnement alimentaire